Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
31 octobre 2017

Élections municipales à Montréal

JCCM

Une relève d’affaires outillée et informée pour voter en conscience

Le 23 octobre dernier, avait lieu à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain un débat en français entre les deux principaux candidats à la mairie de Montréal. Valérie Plante et Denis Coderre ont échangé en vue des élections du 5 novembre prochain.

Les grands thèmes façonnant la société montréalaise ont été débattus, incluant plusieurs enjeux liés aux priorités de la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM).

  • Rétention du talent à Montréal et meilleure inclusion de la diversité

Concernant l'enjeu de l'immigration, Valérie Plante croit que l'intégration des immigrants passe principalement par la mixité sociale. À ce titre, elle entend renforcer la cohésion sociale des diversités via sa politique de développement social. Elle considère également l'accès à des logements abordables et de qualité, ainsi que l'offre d'une mobilité efficace pour toutes et tous, comme fondamentaux pour assurer l'intégration des nouveaux arrivants.

Le chef d'équipe Denis Coderre priorise plutôt une approche d'intégration économique par l'accès au marché du travail. À ce titre, il estime que la reconnaissance des acquis et des diplômes doit être une priorité. Il fait mention du Bureau d'intégration des nouveaux arrivants qui a été mis en place par son administration fin 2015.

  • Économie

Soutien aux petits commerces

En ce qui concerne les petits commerces, le maire sortant rappelle que son administration travaille avec les sociétés de développement du commerce local. Les coopératives, le commerce de proximité ainsi que l'économie sociale, sont des piliers au cœur du volet développement économique du programme de l'équipe Denis Coderre. De plus, le projet de loi 122 reconnaissant les municipalités comme gouvernements de proximité, favorise considérablement l'expansion des pouvoirs de la ville. Avec une capacité financière améliorée, Denis Coderre a parlé de la possibilité d'offrir des crédits de taxes aux commerçants affectés par les chantiers et travaux de construction. La mise en place d'espaces de stationnements ainsi que d'une plateforme de commerce en ligne, figurent également parmi les engagements économiques du maire sortant.

De son côté, Valérie Plante estime que les petits commerces suffoquent en raison d'une taxation injuste. En réponse à cela, elle entend simplifier les relations entre l'administration municipale et les commerçants en offrant un comptoir de services uniques aux entreprises, dans chaque arrondissement. Elle entend également adopter un régime fiscal plus juste pour les petits commerces et commerces de proximité, en ajustant notamment la taxation en fonction de la vocation d'une entreprise. Elle considère que la ville a échoué dans les négociations relatives à l'octroi du statut de métropole, là où elle aurait dû demander plus de flexibilité relativement à la taxation des commerçants. Ces derniers doivent recevoir de l'aide dans le cadre des travaux de construction obstruant la circulation sur leurs rues.

Attraction des grandes entreprises

La chef de Projet Montréal adhère à l'idée d'accueillir des géants comme Amazon, au moyen de financement et de subventions. Cela dit, cette démarche doit être guidée par deux grands principes, à savoir l'équité et la planification urbaine, i.e. prendre en considération la façon dont ces entreprises entendent façonner les milieux de vie ainsi que les quartiers dans lesquels elles s'installent. Valérie Plante a affirmé lors du débat, qu'il n'existe à ce jour, aucune stratégie de développement économique à la Ville de Montréal.

Au sujet des géants et grosses entreprises, le maire sortant, Denis Coderre, considère qu'il relève du rôle de la Ville d'agir à titre de facilitateur pour les grandes entreprises souhaitant élire domicile à Montréal. Un cadre urbain s'avère toutefois nécessaire à respecter. Denis Coderre a également mis l'accent sur l'importance de la mise en place des quartiers qui génèrent de l'innovation et aident à développer l'industrie des starts-ups dans la métropole. À ce titre, il entend dédier une part des appels d'offres de la Ville aux entreprises starts-ups, coopératives et entreprises d'économie sociale.

  • Développement durable et mobilité 

Pour ce qui est de la mobilité, un des sujets chauds de la présente campagne, Denis Coderre mise sur la refonte des infrastructures, déjà bien entamée depuis la dernière élection, pour faciliter le déplacement des automobilistes. Toutefois, ces améliorations doivent faire partir d'une vision intégrée de la mobilité qui comprend aussi les transports en commun. Il croit que les projets déjà annoncés en la matière, tels que le REM, la ligne bleu et les nouveaux wagons AZUR, amélioreront l'expérience des usagers.  

De son côté, Valérie Plante fait de la mobilité durable une partie intégrante de sa plateforme électorale. Elle mise beaucoup sur l'amélioration des services de transports en commun à travers l'implantation de la ligne rose de métro et l'ajout de 300 autobus hybrides. Ce sont des solutions qui, croit-elle, aideront à  résoudre les problèmes de congestion dans les transports en commun. Elle refuse toutefois de mettre en place un système de péage sur les ponts qui entourent l'île tant que des options efficaces et réalistes pour rentrer et sortir de la Ville ne seront pas offertes aux citoyens de la Rive-Sud et la Rive-Nord.

De l’importance d’aller voter!

Aux dernières élections municipales, seulement 1 personne de 18-34 ans sur 4 a voté. Or aujourd’hui, les 18-40 ans sont en passe de devenir plus nombreux que les générations précédentes. Le poids de leur vote est donc déterminant pour façonner le Montréal de demain.

Notons également que ces élections municipales sont les premières à se tenir depuis la récente reconnaissance des municipalités comme gouvernements de proximité. Il s'agit d'une opportunité historique de façonner notre ville au travers des grands enjeux qui nous préoccupent et nous assurer d'élire des candidats et candidates à l'image de la société que nous souhaitons continuer de bâtir.

C’est pourquoi, la JCCM invite l'intégralité de ses membres et de son réseau à prendre connaissance des positions de chaque candidat et à aller voter de manière éclairée le 5 novembre prochain.

-

Pour plus de détails concernant le déroulement lors du jour du scrutin: www.electionsmunicipales.gouv.qc.ca/je-vote/informations-sur-le-jour-du-scrutin  

Pour consulter les plateformes des deux principaux candidats à la Mairie:

www.equipedeniscoderre.com

http://www.projetmontreal.org