Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
11 mars 2020

Budget du Québec 2020-2021

JCCM

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

La jeune communauté d'affaires du Québec salue le désir du gouvernement à bâtir une économie verte solide et rappelle l’importance d’impliquer sa relève dans cet ambitieux objectif

Québec, le 10 mars 2020 ‒ Le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) et la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ) accueillent favorablement le second budget Girard. Les trois organisations soulignent toutefois certains manquements récurrents à l’exercice budgétaire du Gouvernement du Québec, notamment en ce qui a trait à la faible implication des PME dans l’économie verte ainsi que l’entrepreneuriat au féminin.

Un plan d’action ambitieux qui gagnerait à intégrer davantage la petite et moyenne entreprise

Les représentants des trois organisations réunis pour l’occasion félicitent le gouvernement d’avoir doublé l’enveloppe budgétaire accordée à l’électrification et la lutte aux changements climatiques (6,2 milliards $ pour la période 2020-2026), dont 1,3 milliard $ sera accordé à la décarbonisation des entreprises via les programmes «Écoperformance» et «Biomasse forestière résiduelle». Le RJCCQ, la JCCQ ainsi que la JCCM observent toutefois que la majorité des incitatifs visant les secteurs corporatif et industriel concerne la grande entreprise. À cet effet, les trois organisations rappellent tout le potentiel détenu par la petite et moyenne entreprise québécoise ainsi que la relève d’affaires du Québec dans la recherche et l’application d’initiatives concrètes visant à doter le Québec d’une économie à la fois verte et performante.

Un investissement sérieux et cohérent dans les infrastructures de transport québécoises

Nous accueillons favorablement l’investissement de 15,8 milliards $ prévu au budget et inscrits au Programme québécois des Infrastructures (PQI) pour des projets de transport collectif. Ces investissements nouveaux permettront de réaliser, pour nos villes et régions, 6 projets de transport collectif structurant et, par conséquent, de réaliser les objectifs de mobilité, de développement économique et de réduction des GES.

Les trois organismes rappellent au gouvernement qu’ils seront vigilants quant aux échéanciers de réalisation des projets dans leurs régions et encourageront le gouvernement à s’assurer que les sommes dédiées soient investies selon les délais prévus.

Un soutien bienvenu pour les acteurs de la relève entrepreneuriale du Québec

Face aux fluctuations économiques, les PME du Québec doivent être compétitives. De ce fait, le RJCCQ, la JCCM et la JCCQ accueillent favorablement l’investissement de 25 millions de dollars favorisant un meilleur maillage des PME avec les incubateurs et accélérateurs du Québec. Les jeunes chambres de commerce et les ailes jeunesse locales jouissent d’une grande connaissance du milieu d’affaires. Elles sont, par le fait même, d’une importance capitale dans le succès de cet accompagnement.

Femmes entrepreneures : les grandes oubliées du budget

Malgré les récentes annonces gouvernementales à cet effet, nous constatons que pour une deuxième année consécutive, le budget du Québec n’inclut aucune mesure visant à motiver et soutenir l’entrepreneuriat féminin. Nous espérons que l’intérêt manifesté par le gouvernement sur la problématique du manque de femmes entrepreneures se matérialisera en mesures concrètes lors des prochains mois.


Citations

« À travers les investissements supplémentaires dans la lutte aux changements climatiques, le gouvernement du Québec reconnaît l’urgence d’agir et l’importance que revêt cet enjeu pour les jeunes. Nous aimerions voir davantage de mesures encourageant la réduction à la source de certaines matières polluantes. Par ailleurs, la JCCM croit qu’il est nécessaire d’encourager et soutenir l’entrepreneuriat féminin en créant, par exemple, des congés parentaux spécifiques pour les femmes entrepreneures. »

Déborah Cherenfant présidente, Jeune Chambre de commerce de Montréal

« Dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre qui limite la croissance économique de la Capitale nationale, la JCCQ salue la bonification des investissements pour l’intégration et la francisation des immigrants de même que les mesures fiscales liées à l’accueil, au sein des entreprises, de personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi.

La JCCQ est également heureuse de la bonification annoncée au PQI. Ce dernier représente un pilier de la croissance économique du Québec et de la Capitale nationale. Nous encourageons le gouvernement à s’assurer que les sommes prévues pour la Capitale soient investies afin que les projets soient livrés le plus rapidement possible. C’est un incontournable pour maintenir et augmenter la capacité de croissance économique du Québec. »

Jean-Simon Campbell, vice-président JCCQ

« Le gouvernement de la CAQ tente certainement d’adresser les fluctuations économiques avec ce budget, notamment avec des mesures en entrepreneuriat et en capital humain. Nous continuons cependant de croire que les services de proximité, notamment ceux offerts par les jeunes chambres de commerce et les ailes jeunesse, sont essentiels à l’essor de nos entreprises et doivent être supportés. »

Maximilien Roy, président directeur-général du RJCCQ

À propos

Depuis 28 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de 45 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, représentant plus de 13 000 jeunes professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs, âgés de 18 à 40 ans et compte parmi ses rangs neuf organisations issues des communautés culturelles.

Fondée en 1987, la Jeune Chambre de commerce de Québec (JCCQ) est une organisation qui regroupe plus de 600 membres de la communauté d’affaires. Par le biais d’activités, d’événements et de formations, la JCCQ crée des opportunités de rencontre et contribue à l’épanouissement des jeunes entrepreneurs et professionnels. Ayant une vision d’avenir, les membres de son vaste réseau participent au rayonnement de la région de Québec.

La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) a comme mission de développer, représenter et faire rayonner la relève d’affaires et est un regroupement de cadres, professionnels, étudiants, entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de 18 à 40 ans. Fondée en 1931, elle compte aujourd’hui près de 1 600 membres, dont près de 150 bénévoles, ce qui fait d’elle la plus grande jeune chambre au monde. Grâce à une panoplie d’événements organisés chaque année, la JCCM est un lieu incontournable pour le développement de la relève d’affaires à Montréal. De plus, la JCCM compte sur l’appui de quatre grands partenaires qui ont à cœur la relève, soit BMO Banque de Montréal, Bell, le CN, Energir et la Ville de Montréal

- 30 -