Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
02 juin 2020

Une rencontre (virtuelle) pertinente entre le Ministre Fitzgibbon et la JCCM!

JCCM

Lundi le 25 mai dernier, la JCCM a eu le plaisir de recevoir M. Pierre Fitzgibbon, Ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec ainsi que M. Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre en matière de jeunesse, pour une discussion exclusive avec nos bénévoles, administrateurs et partenaires.

Les échanges dynamiques et encourageants ont touché principalement la question du repreneuriat, l’innovation, la transformation numérique et l'entrepreneuriat féminin. Grâce à cette conversation, un petit groupe des proches de la JCCM a pu en apprendre plus sur les chantiers de gouvernement et sur leur vision quant à la relance du Québec.

Exporter l'innovation québécoise

Nous y avons appris entre autres que la clé des interventions du gouvernement se concentrera notamment sur les vecteurs de croissance économique déjà connus ; ceux du domaine de l’innovation. La stratégie de l’achat local sera plus performante si les entreprises d’ici ont le support du gouvernement pour se moderniser; ce qui permettra de réduire l’importation et d’augmenter l’exportation québécoise. D’ailleurs, en terme d’achat local, le gouvernement est bien confiant de voir évoluer son initiative du Panier Bleu qui représente déjà un succès pour les entreprises d’ici.

L’environnement au centre

Nous avons été également heureux d’y découvrir que les ambitions environnementales annoncées lors du budget provincial le 10 mars dernier demeurent autant présentes. Le Ministre Fitzgibbon nous a confirmé que l’environnement sera au centre de la reprise et que les projets d’électrification des transports et des infrastructures annoncées font toujours partie des priorités du gouvernement.

Le repreneuriat : véritable moteur économique!

Le Ministre a aussi été questionné à propos du repreneuriat chez les jeunes : existe-t-il un moyen pour un jeune de reprendre une entreprise sans avoir un grand capital de départ ? M. Fitzgibbon a réitéré l’importance du repreneuriat pour la vitalité économique. Il a également reconnu l’importance des écoles d’entrepreneuriat pour mobiliser les jeunes et indiqué vouloir créer plus de cours à cet effet. Finalement, il a mentionné que le gouvernement a un fond dédié au repreneuriat sur lequel il serait possible de voir une bonification éventuelle afin de pallier notamment à des enjeux de manque de capital. Il a aussi souligner le bon travail du Centre de transfert d’entreprises du Québec (CTEQ) qui s’occupe bien du côté humain du repreneuriat.

Soutenir l'entrepreneuriat féminin

Nous avons aussi pu discuter d’un des enjeux phares de la JCCM ; l’entrepreneuriat féminin. La crise actuelle a exacerbé plusieurs inégalités, surtout au niveau du partage des tâches et de l’organisation familiale suite aux fermetures des écoles. Comment le gouvernement entrevoit de diminuer les impacts sur les femmes propriétaires d’entreprises qui doivent délaisser leur projet momentanément pour s’occuper des enfants ou de leur famille? Le Ministre Fitzgibbon a affirmé que l’entrepreneuriat féminin est l’une de ses préoccupations depuis déjà un certain moment et que des projets sont en cours avec Femmessor afin de dynamiser le milieu et faciliter la vie des entrepreneures. Nous sommes rassurés de savoir que cet enjeu est bel et bien sur le radar du gouvernement.

Maintenant, nous aimerions vous entendre : quelles mesures permettront aux jeunes de participer à la reprise économique du Québec ? Quelles devraient être les priorités du gouvernement ? Parlons-nous!